Article...

L'eau a son école à Strasbourg

Thèmes :

L’Ecole Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement de Strasbourg a été délocalisée dans cette ville en 1960. D’abord centrée sur l’équipement de l’exploitation agricole, elle s’est ensuite orientée vers l’hydraulique agricole et l’aménagement foncier pour se concentrer actuellement sur l’hydraulique urbaine, l’aménagement des eaux, la protection des ressources en eau et les déchets. Outre les 70 à 80 ingénieurs diplômés chaque année, elle propose des formations spécialisées (eau potable et assainissement, maîtrise des déchets…), et participe à trois DEA; elle présente une offre consistante de sessions courtes de formation continue. L’ENGEES abrite trois unités de recherche dont deux sont mixtes avec l’université et le Cemagref : systèmes hydrauliques urbains, écologie végétale et hydrologie, gestion des services publics. La formation se veut très professionnelle grâce à un partenariat étroit avec les entreprises et le monde économique au sens large : - participations aux instances de direction, - mobilisation comme enseignants (cours, TD et projets), - accueil des stagiaires. A titre d’illustration la formation d’ingénieur comprend cinq stages individuels et trois stages collectifs sur le terrain. La mise en oeuvre de l’harmonisation européenne de l’enseignement supérieur et l’introduction du "LMD" devraient se faire en préservant ces liens avec les opérateurs de l’eau et des déchets et en les élargissant aux acteurs de l’Union européenne.

213.65 Ko

Téléchargez le PDF

Recherche - Archives

Lectorat Publicité Planning rédactionnel