Article...

Elargir sous trafic autoroutier des viaducs à poutres précontraintes : plus de 10 ans d’expériences

Thèmes : Ouvrages d'art

Comme dans la plupart des pays de l’OCDE, les caractéristiques géométriques des plus vieux tronçons des 7800 km d’autoroutes concédées françaises sont devenues au fil des années insuffisantes pour écouler le trafic et requièrent un élargissement de leurs passages inférieurs et notamment des viaducs à travées indépendantes à poutres précontraintes (VIPP). Ces ouvrages sont situés parmi les tronçons les plus circulés (en moyenne 70000 véhicules par jour) et ont, pour certains, déjà fait transiter plus de 700 millions de tonnes de marchandises en moins de 40 ans. Elargir de telles structures était difficile, compte tenu de l’importance du trafic (qui impose un échelonnement des travaux parfois sur plus d’une année), des conditions de réalisation (de nuit, en hiver, dans des emprises très limitées…), de la nature des structures (âgées, précontraintes longitudinalement et transversalement) et enfin des exigences parfois contradictoires à satisfaire. La sévérité de ces contraintes amenait jusqu’alors à considérer ces ouvrages comme inélargissables. Leur démolition-reconstruction ne pouvant raisonnablement pas être envisagée car non économique et perturbatrice du trafic, c’est donc un véritable défi qui était à relever. Cet article détaille les techniques innovantes d’élargissement, associant différents matériaux, qui ont été utilisées ces dix dernières années sur le réseau autoroutier concédé français pour répondre à ce défi.

359.20 Ko

Téléchargez le PDF

Recherche - Archives

Lectorat Publicité Planning rédactionnel