Article...

La 3e ligne de tramway de Grenoble-Quand la plate-forme tramway doit passer sur des ouvrages d'art

Thèmes : Urbanisme et EquipementsRéseaux ferrés

Dans le cadre de la construction de la 3e ligne de tramway de l’agglomération grenobloise, cinq ouvrages d’art ont dû être construits pour franchir les quatre principaux obstacles du tracé, et pour supprimer les "vestiges" des constructions routières urbaines des années 1960. Ces ouvrages, représentant plus de 30 M€ de travaux, ont nécessité l’utilisation de nombreuses techniques du BTP, pour permettre d’ajouter aux infrastructures existantes la plateforme tramway. L’ancien pont de Catane, enjambant le Drac et l’A480 a été renforcé et le profil en long modifié. Un nouveau pont mixte de 280 m a été construit en parallèle pour maintenir les voies de circulation routières. A l’autre bout de la ligne, un passage routier a dû être creusé dans la nappe phréatique, sous les voies SNCF et la future voie du tramway, en intégrant un giratoire dénivelé pour permettre le développement d’un pôle d’échange multimodal. Un pont poutrelle enrobé et une série de cadres ont aussi été nécessaires, pour franchir une route départementale, et réserver les emprises du futur stade d’agglomération. Ces travaux d’envergure dans des zones fortement urbanisées ont été menés à bien en 30 mois.

760.14 Ko

Téléchargez le PDF

Recherche - Archives

Lectorat Publicité Planning rédactionnel