Article...

4 km de déviation en béton armé continu sur la RN4 en Moselle

Thèmes : Matériels et matériauxTravaux routiersTerrassements

La technique du Béton armé continu (BAC) s’est développée en France depuis 20 ans, essentiellement à travers les structures de type BAC/BBSG (Béton bitumineux semi-grenu). Cette dernière structure a été largement utilisée sur le réseau autoroutier (son dimensionnement ne prend pas en compte la couche d’enrobé BBSG, considérée uniquement comme une couche antiérosion assurant la protection de la couche de forme sous-jacente). Forts de l’expérience acquise sur les réseaux routiers et autoroutiers, la direction des Routes, le SPECBEA (Syndicat des entreprises chaussées béton) et CIMbéton (représentant l’industrie cimentière), ont souhaité améliorer la compétitivité de la chaussée béton en concevant une nouvelle structure de type BAC/GB présentant les caractéristiques suivantes : - structure monolithique par suite de l’adhérence par collage naturel et durable entre les couches de béton et de grave bitume; - structure optimisée d’épaisseur totale inférieure à celle de la structure BAC/Béton maigre et BAC/BBSG, à trafic équivalent. Après avoir expérimenté avec succès ce nouveau concept sur un chantier du réseau national (déviation des Rassats-Favrauds - RN141 - Charentes - 1998), la direction des Routes a adressé une circulaire du 2 octobre 2000 proposant aux maîtres d’oeuvre de l’Equipement deux nouvelles fiches de dimensionnement relatives à cette structure innovante. Pour valider ce concept dans des conditions climatiques sévères, un chantier a été réalisé en 2001 sur la déviation de Bebing et Imling sur la RN4 en Moselle. C’est ce dernier chantier qui fait l’objet de l’article qui suit.

142.01 Ko

Téléchargez le PDF

... de la revue

Recherche - Archives

Lectorat Publicité Planning rédactionnel