Article...

Station de traitement des eaux résiduaires de la ville de Limoges-Extension et modernisation

Thèmes : Urbanisme et EquipementsOuvrages hydrauliquesEau et Développement durable

Construite en 1968, la station de traitement des eaux résiduaires de Limoges qui se situe route de Nexon fait partie des 11 300 usines de traitement de l’eau essaimant le territoire. Après diverses mises au point qui ont débouché, en 1994, sur la signature d’un contrat d’agglomération entre l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et la Ville de Limoges, la direction municipale Eau et Assainissement a lancé dès janvier 1998 un important chantier d’assainissement. Limoges se trouve ainsi être la première ville de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne à investir dans une opération d’extension et de mise aux normes européennes qui pèse à elle seule 172 millions de francs dont 50 % du montant hors taxes sont financés par l’Agence de l’Eau. Actuellement, la station traite quotidiennement 44000 m3 d’eaux usées pour une population de 180000 habitants. Dès le printemps 2000, cette installation traitera les effluents d’une zone équivalente à 235 000 habitants en intégrant un traitement du phosphore et de l’azote que l’actuelle station n’était pas en mesure de satisfaire. Ce chantier d’une durée de 32 mois est conduit par la société Degrémont, titulaire du marché, le groupement d’entreprises Socae - Chantiers Modernes assure pour sa part le génie civil en qualité de sous-traitant.

504.99 Ko

Téléchargez le PDF

Recherche - Archives

Lectorat Publicité Planning rédactionnel